Un weekend surprise à Gand

Vous recherchez des idées pour organiser un weekend surprise 100% romantique et 100% facile ? Typhaine vous fait découvrir la charmante ville de Gand !


A l’approche du départ de mon pépito pour une contrée lointaine, je souhaitais lui organiser une surprise pleine de charme et de romantisme.  

En réfléchissant à la destination idéale pour organiser ce petit weekend, j’ai d’abord pensé à des villes comme Venise ou Prague mais la Belgique ne m’était pas venue à l’esprit. 

Il y a quelques années, nous avions visité la belle cité médiévale de Bruges, une référence en matière de ville romantique, mais nous avions été un peu déçus par l’aspect  touristique des lieux …

C’est alors que des supers lillois m’ont parlé de Gand, une charmante ville flamande bien plus authentique que Bruges et à seulement 2h de Paris. Une destination simple à organiser et idéale pour mon petit budget ! 

1 | Gand vous ira comme un gant ! 

Gand---Photo-1Entre ces nombreux musées, son université à la réputation internationale et son patrimoine architectural, Gand (Gent en anglais ou encore Ghent en flamand) est à la fois une ville culturelle et dynamique. 

Elle possède le plus grand espace piétonnier de Belgique (30 hectares), un bel avantage pour découvrir à son rythme cette cité flamande.

Petit conseil de pépita : prévoyez de visiter la ville en chaussures plates car les ruelles pavées sont nombreuses !

2 | Un petit air de magie pour une surprise réussie 

Pour organiser cette surprise, rien de plus simple, mon pépito n’habitant pas dans ma région, je lui ai simplement proposé de me rejoindre sur Lille pour le weekend et dès le samedi matin, je lui ai annoncé tout en mignonitude que nous partions en virée ! 

C’est ainsi que nous sommes partis un samedi matin à la conquête de notre weekend sans que Pepito connaisse la destination.

Heureusement, Carly 106 (ma titine mobile) a tenu le choc des 77 km sur autoroute et nous a amené à bon port !  

3 | Une arrivée tout en pépites 

En entrant dans la ville, mon Pépito a vite compris que nous étions arrivés 🙂

Nous avons posé nos valises dans un charmant Bed & Breakfast gantois installé dans une bâtisse historique du XVIIIème siècle. Atmosphère romantique à souhait et accueil aux petits oignons, nous étions ravis !

Du B&B, nous n’avons marché que 5 petites minutes pour atteindre l’office du tourisme et récupéré un guide sur les incontournables de la ville !  

C’est ainsi que nous nous sommes lancés dans l’ascension du Beffroi de Gand, inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO. 250 marches et 91 mètres plus haut, le beffroi nous a offert une vue panoramique sur le cœur historique gantois ainsi que sur les tours de la cathédrale Saint-Bavon et de l’église Saint-Nicolas. 

Pssst : Le beffroi abrite un carillon composé de 54 cloches que l’on peut observer en pleine action toutes les heures, un spectacle muuuy sympatico !  

Une fois redescendus, nous avons croisé sur notre chemin le Château des Comtes (Gravensteen), emblématique de l’époque médiéval. Malheureusement, ne savant si nous allions avoir le temps de visiter le reste de la ville, nous avons décidé de ne pas y entrer et de profiter du soleil qui était enfin de retour.  Pour autant, ce château propose une belle vue sur une autre partie de la ville et, pendant 1h30, vous serez plongé dans la série Games of Thrones ! 

Gand---monuments.jpg

En fin de matinée, nous avons poussé les portes de la Cathédrale Saint-Bavon. Celle-ci heberge l’Agneau mystique, un chef d’oeuvre constitué de 24 panneaux et connu par son histoire mouvementée. Achevée en 1432 par les frères Van Eyck, l’oeuvre a été volée 13 fois en six siècles et a bien failli être détruite pendant la seconde guerre mondiale lorsqu’un officier nazi ordonna la destruction de la mine où elle était entreposée. Aujourd’hui encore, un des 24 panneaux reste manquant depuis son vol en 1934. 

En plus de cette folle histoire, la cathédrale expose le squelette de Léo, un rorqual venu s’échoué dans le port de Gand en 2015, à l’occasion d’une étonnante exposition  organisée pour le 200e anniversaire de l’université de Gand. Intitulée « Out of the Box », cette expo met en contact le public avec le monde scientifique dans un contexte qui sort de l’ordinaire et je peux vous dire que cela a bien marché sur nous ! 

Gand---St-Bavon.jpg

Pour le déjeuner, nous avions l’embarras du choix. En lisant le guide, nous avons appris que la ville était la capitale végétarienne du monde et qu’elle avait instauré, depuis 2009, le jeudi comme journée végétarienne. Écoles et administrations ne servent donc ni viande ni poisson chaque jeudi et les restaurants sont invités à imaginer des menus 100% légumes, fruits et céréales.

Bien manger est donc une chose facile à Gand mais que décidons nous avec Pépito ? De manger une petite frite le long de la lys pour admirer depuis les quais les somptueuses maison Graslei et Korenlei. (tout aussi hype !) 

Pour finir tout en sucré, nous nous sommes rendus dans un salon de thé que j’avais repéré sur la route : Alice. Les desserts y sont faits maison et l’endroit est de toute beauté. Un repas décidément tout en légéreté !  

Gand---Ville

Je ne le savais pas mais Gand est aussi l’une des métropoles européennes où le street art bat son plein et s’exprime librement à travers toute la ville. Nous avions récupéré à l’office de tourisme la carte du Concrete Canvas Tour recensant la totalité des oeuvres de street art dans la ville. Une super initiative qui a rythmé notre journée !

Si comme nous, vous ne parvenez pas à retrouver toutes les oeuvres, je vous conseille de traverser la Werregarenstraat située face à l’hôtel de ville. Il s’agit d’une petite ruelle transformée en véritable galerie à ciel ouvert.  

Gand---Streetart

Pour terminer la journée sur un peu de culture, nous avons visité le STAM (Stadsmuseum Gent). Si vous ne devez choisir qu’un musée à Gand, c’est bien celui-ci ! Vous pourrez y découvrir une reconstitution 3D de l’exposition universelle de 1913, comprendre l’histoire mouvementée de l’agneau mystique et reconstituer les monuments historiques de la ville en lego. 

Près du STAM, se situent également le S.M.A.K, un musée d’art moderne, ainsi que l’un des plus anciens musées de Belgique, le Musée des Beaux-Arts de Gand (Museum voor Schone Kunsten). 

4 | Une soirée la tête dans les étoiles 

Après cette journée bien chargée en émotion, nous avons diné au restaurant De Stokerij, une brasserie remplie de charme proposant une cuisine de qualité à des prix raisonnables. 

De l’entrée au dessert, nous nous sommes régalés !

Restaurant.jpg

C’est avec la peau du ventre bien tendue que nous avons décidé de faire une petite balade digestive pour redécouvrir le pont saint michel et le centre historique de nuit.  

Et nous en avons pris pleins les yeux. L’illumination des monuments et les reflets dans l’eau transforment la ville en un décor de conte de fée.

La nouvelle Halle, une structure contemporaine inaugurée en 2012 et posée au milieu de tous ces monuments historiques, était particulièrement impressionnante. Nous n’y avions pas forcément fait attention la journée mais de nuit, elle était de toute beauté. 

Gand---lanuit

Gand-Lanuit.jpg

C’est la tête pleine d’étoiles que nous nous sommes endormis dans notre chambre de prince et de pwincess !

5 | Un dimanche au fil de l’eau 

Gand-Room

Hotel.jpgAprès un réveil tout en douceur dans ce cocon cosy et un brunch de folie, nous avons décidé de partir en brocante ! 

Et oui, le dimanche matin à Gand, c’est jour de marchés ! Chaque semaine, vous retrouverez sur la place Bij Sint-Jacobs, un petit marché aux puces, situé à côté de l’église Saint Jacques. Une balade d’autant plus agréable lorsque le soleil est présent !  

Une fois avoir chiné une magnifique assiette peinte à la main, nous avons décidé de faire une petite balade en péniche pour redécouvrir la ville au fil de l’eau. Je ne me lasse jamais de ces balades en canaux, aussi touristique que ça peut l’être. Et en l’occurence à Gand c’est du côté du Pont Saint Michel que ça se passe.

Avant de repartir pour Lille, nous avons fait un petit détour par la Grande boucherie (Groot Vleeshuis), un ancien marché couvert de viande datant du Moyen âge, proposant aujourd’hui une large variété de bons produits locaux (bières, charcuteries, fromages,…).  

Voili voilou comment notre petit weekend c’est déroulé ! Pepito était trop content et j’étais pas peu fière de ma surprise.

J’adore organiser ce genre de surprises trop choupettes ! Et vous ? Donnez-nous vos bonnes idées ! 😍

A vous de jouer les pépites !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s